Loading…

Exposition de minéraux

Au premier étage du musée, découvrez une large collection de minéraux alpins, un défilé de formes et de couleurs, et de nombreuses pièces exceptionnelles.

Une mine reconstituée

Galerie, wagonnet, forge, outils… Vivez l’atmosphère des mines et découvrez le quotidien des mineurs! Exposition de photos d’époque.

Le Musée

A quelques pas de la Place centrale de Martigny, la superbe Maison Tissières accueille le Musée des Sciences de la Terre, deux étages situés au-dessus de l'Office du tourisme de la ville.

Des conférences

Chaque printemps, des experts des Sciences de la Terre présentent leurs travaux.

Calendrier

RetourCOM_SIMPLECALENDAR_PRINTEnvoyer un e-mailvCal/iCal
Date:
Lun, 10 Fév 2020
Horaires:
20:00-22:00
Lieu:
salle du Vampire
Adresse:
Rue des Petits- Epineys 7, 1920 Martigny, Suisse

Des millions d'années d'évolution ont permis à notre cerveau d'être au centre des interactions particulièrement riches avec son environnement. Comment celui-ci l'a façonné ? Quels en sont les vestiges encore présents dans l'homme moderne ? Comment la nature influence l'être humain dans ses grandes décisions, dans sa santé et les choix de vie ? Comment les mécanismes neuro-comportementaux nous acheminent vers des attitudes vertueuses ou délétères ? Comment passer d'un être massivement destructeur à protecteur ? Comprendre le cerveau dans sa profonde intimité permet de répondre à ces questions.

Catégorie Conférences | Date de création jeudi 9 janvier 2020 12:38 | Crée par Super User | Visites 2575

Le bâtiment, un édifice à sauvegarder

A ses débuts, en 2001, la Fondation Tissières a également eu pour objectif la restauration du bâtiment qui l’abrite aujourd’hui, situé à l’avenue de la Gare 6 à Martigny.

Edifié en 1906 par l’architecte François-Casimir Besson à la demande d’Alfred Tissières, la maison Tissières abritait autrefois un établissement bancaire privé. Elle constitue aujourd’hui à Martigny un des derniers témoins du Martigny des années 1900 à 1930, dont Besson fut d’ailleurs l’un des principaux artisans.

Sa belle façade tripartite aux ailes surmontées d'un toit pavillon à terrasse faîtière, le délicat décor sculpté, les grandes lucarnes adoucies par des ailerons, le fronton triangulaire à ressauts latéraux amorti par un vase... Tout contribue à l'époque à attirer l'attention sur ce bâtiment et sur son rôle socio-économique.

Les principaux travaux de restauration de l’édifice ont duré cinq ans, de 2001 à 2006. Actuellement, les projets et missions de la Fondation Tissières permettent sa valorisation.

Document sur l'assainissement parasismique